France sans armes nucléaires

Accueil du site > Actualités > Week-end de formation

Week-end de formation

les 1 et 2 décembre 2012 à Lyon

mardi 23 octobre 2012, par Benjamin

Les objectifs de cette formation sont multiples : informer sur la dissuasion et le Traité de Non-Prolifération (TNP), débattre sur les thèmes de la campagne : menaces écologiques, liens entre le nucléaire civil et militaire, le coût de la dissuasion et sa nature criminelle ainsi que la possibilité d’un référendum sur la question. Ce sera également l’occasion de se former et/ou d’approfondir ses connaissances sur les actions de rue en lien avec la campagne.

Lieu : MAN Lyon
187 montée de Choulans - 69005 LYON
04 78 67 46 10

Ordre du jour

- Samedi 1er décembre

13h30 Accueil
14h La force de frappe en France
15h L’état de la situation mondiale
16h Les négociations internationales
17h-18h Action de plaidoyer en France et en Europe.
Pause repas
20h-21h30 Le rôle des institutions et des parlementaires

- Dimanche 2 décembre

9h30 Les mobilisations internationales
11h Action de terrain : aller à la rencontre des citoyens
Pause repas
14h Bilan et perspectives
15h Fin

Les hébergements seront chez des militants de Lyon. Merci de préciser vos demandes particulières. Les repas seront pris en commun. Le week end est gratuit, une participation financière libre sera demandée pour les repas

En janvier 2012, le Mouvement pour une Alternative Non-violente (MAN) a lancé un appel signé par 45 personnes venant d’horizons culturels divers. C’est le début d’une campagne sur le thème « Libérons la France des armes nucléaires ». C’est la première fois, à notre connaissance, que des représentants de la société civile française s’expriment ainsi, non pas en faveur d’un désarmement nucléaire multilatéral, non pas en faveur de mesures partielles de réduction des armements nucléaires, mais en faveur du désarmement nucléaire unilatéral… Certes, la signature d’une convention d’élimination mondiale des armes nucléaires est tout à fait souhaitable, mais force est de reconnaître qu’elle n’est pas à l’ordre du jour des états dotés de l’arme nucléaire… Et en attendant le jour hypothétique où elle serait signée, les dangers inhérents à la double prolifération verticale et horizontale ne cessent d’augmenter et menacent l’avenir même de l’humanité… C’est pourquoi les signataires de cet Appel pensent qu’il appartient aux citoyens français de prendre leurs responsabilités ici et maintenant non pas en protestant contre l’armement nucléaire, mais en décidant le désarmement nucléaire unilatéral de la France. La campagne a reçu le soutien de 11 organisations et un 4 pages a été lancé. Diffusé à 2 fois 5000 exemplaires, il vient d’être re imprimé à 10 000 exemplaires (dont près de 6 000 pour l’envoi du journal Silence). Une pétition papier a été lancée et avec la pétition électronique sur le site nous atteignons à ce jour près de 5000 signatures. Des conférences animées par Pierre Dufour, Jean-Marie Muller, Patrick Hubert , Jean Pierre Dacheux ont lieu régulièrement. Des actions de rue s’élaborent. C’est pourquoi nous vous invitons à ce week-end de formation afin que nous puissions accompagner la montée en puissance de ce mouvement pour le désarmement nucléaire unilatéral en France. N’hésitez-pas à venir et à faire circuler l’invitation.

Organisations signataires : MAN - Communauté de l’Arche - Les Désobéissants - La maison de vigilance - ATTAC - Assemblée européenne des citoyens - Gandhi International - Réseau franscicain Gubbio - Tchendukua - Les réseaux du Parvis - MIR - Négajoule

Documents joints

Répondre à cet article

SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © Andreas Viklund sous Licence free for any purpose